Archives mensuelles : mars 2014

Maison d' Evelyne

24 mars 2014

Le pot Masson est à l’honneur depuis quelque temps et il est utilisé de bien des manières. Toutes plus sympathiques les unes que les autres. J’adore l’idée d’un cadeau d’invité fait maison.

Il est certain qu’il faut avoir le temps et l’envie, mais cela donne toujours un résultat très apprécié par vos invités qui ainsi se sentent priviliégiés.

Je voudrais vous proposer quelques recettes rapides qui ont largement fait leurs preuves.

  • La première est une recette très aimée  que je fais souvent à la Maison d’Évelyne pour les occasions impromptues. Je modifie la recette de base du sirop en remplacant une partie du sucre par du sirop d’érable, après tout on est au pays de l’érable, et je mets plus volontier une essence de rhum, pour ne pas géner ceux qui ne veulent pas consommer d’alcool. Au moment de le servir, à la demande, on peut toujours l’arroser  d’un bon rhum. Vous pouvez  les mettre dans de petits pots avec au choix 2 ou 4 babas ou même plus, en couvrant bien avec du sirop. Voici le lien de la recette de base libre à vous de l’adapter à votre gout.

    Mini Baba au rhum

    Mini Baba au rhum

  • La deuxième recette que j’aimerais partager est une confiture de tomates au piment d’Espelette. Cela peut se faire avec des tomates mûres mais aussi en fin de saison avec les tomates du jardin qui ont du mal à murir. Elles peuvent être soit pelées et épépinées ou cuites telle que  (C’est une histoire de goût) Sur ce lien vous trouverez la recette ainsi que d’autres, toutes aussi bonnes. Maintenant à vous de jouer.
Confiture de Tomates au piment d'Éspelette

Confiture de Tomates au piment d’Éspelette   Photo crédit: Beau à la Louche

  • La troisième est à base de citrouilles et de gingembre trouvé sur le site Recettes du Québec, que je l’ai essayé l’automne dernier, elle est fort bonne. Je vous proposerais pour vous faire gagner du temps (car l’épluchage de la citrouille crue est souvent long et difficile) d’utiliser de la citrouille ou courge, que l’on trouve congelée toute prête  toute l’année.
Marmelade de citrouille et gingembre                Photo crédit : Recettes du Quebec

Marmelade de citrouille et gingembre Photo crédit : Recettes du Quebec

  •  La quatrième n’est pas des plus économiques mais alors quel régal !  Il s’agit d’un sirop d’érable aux bleuets pour les crêpes (ou autres) des dimanches matins paresseux (ou pas). Pour la recette
Bleuets au sirop d'érable

Bleuets au sirop d’érable du site Recettes de conserves maison

  • La cinquième  plus classique commence a être bien connue: il s’agit de la recette pour chocolat chaud de Ricardo. Même si vous vous mariez en été, elle fera un cadeau fort apprécié par vos invités une fois l’hiver venu.

Chocolat Chaud, de Ricardo

  •          500 ml (2 tasses) de mini-guimauves
  •          250 ml (1 tasse) de sucre
  •          250 ml (1 tasse) de cacao, tamisé
  •          100 g (3 1/2 oz) de chocolat au lait ou noir, haché finement
Recette pour chocolat chaudRecette pour chocolat chaud            Crédit Photo : Ricardo
  • Pour la sixième et dernière recette,  je voudrais proposer une recette de chocolat chaud pour végétaliens, ( après tout nous recevons  un mariage végétalien cet été alors…) différente au goût mais tout aussi intéréssante. Le thème est plus axé sur le temps des fêtes mais elle mérite quand même votre attention. Au lieu de mettre de jolies cannes en décoration, pourquoi ne pas mettre un brin de lavande ou de romarin!  En voici la composition de base ( voici le lien pour en savoir plus, mais en anglais)
  • 1 tasse de lait en poudre non laitier, comme le soja ou de riz (ou lait de vache en poudre, si vous n’êtes pas vegan )
  • 1 tasse de poudre de cacao non sucré (assurez-vous qu’il est végétalien)
  • 3/4 tasse de sucre de coco (ou de sucre de canne brut )
  • 1/2 cuillère à café de sel fin de mer
  • 1/2 tasse miniature semi- doux pépites de chocolat végétalien
  • 1/2 tasse de Canne de Noel (végan)  à la menthe que vous aurez écrasés

En option: 1/2 tasse de mini guimauves végétaliennes Et quelques cannes en supplément pour la décoration si vous le désirez ou autre.

Mettre en couche le lait en poudre, la poudre de cacao, le sucre de noix de coco, le sel, les pépites de chocolat et bonbons à la menthe. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des mini guimauves au-dessus du pot, si il y a de la place.

Il ne vous restera plus qu’a faire vos étiquettes et y écrire:

« Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol.  Pour chaque portion, placer un 1/4 à 1/3 de tasse de mélange de cacao dans une tasse et ajouter 1 tasse d’eau bouillante ou du lait (non laitier). Ce mélange se conserve dans un contenant hermétique à la température ambiante jusqu’à six mois environ »

Recette chocolat chaud végétalien

Recette chocolat chaud végétalien  Photo crédit: Blog 25 Free People

Maison d' Evelyne

20 mars 2014

Ton nom est sur mes lèvres,
ton image est dans mes yeux,
ton souvenir est dans mon coeur :
à qui donc écrirais-je ?
puisque tu te promènes en tous ces lieux ?
Poème de Djalal ad-Din Rumi (Afghanistan)

Maison d' Evelyne

12 mars 2014

Quelques idées pour vous inspirer dans le choix de vos fleurs, pour votre bouquet ou pour une décoration. Elles ont toutes en commun la simplicité et la sobriété mais néanmoins une grande élégance. Vous trouverez sous les images le nom des fleurs ou des items présentés. Ceux soulignés vous mènerons aux sites dont ils sont issus. Les autres viennent de décoration à la Maison d’Évelyne.  Dans la 2ème partie je vous parlerai des fleurs disponibles suivant les saisons. En espérant que ces idées vous inspirerons
1-Bouquets simples
1: Hortensia et Hydrangé     2: Renoncules     3: Hortensia 2 couleurs    4: Citrons et Delphinium                                                                                         5: Hortensia blanc et feuilles d’héliconia pliées
1-Bouquets simples1
16: Bouquets d’Astilbes  14 : Anémones    12 : Bouquet de Freesia                                                                                                   18 : Pour un style poudre vintage Astilbes roses , renoncules et hydrangés en bouquets.
1-Montages8
1: Oeillets   2: Roses sauvages   11: Vieilles roses et muscari    26: Pivoines
1-Bouquets simples-001
27: Tournesols nains  28: Jonquilles 10: Bouquet de Tanaisie 10 bis: Citrons
1-Bouquets simples
25: Bouquet mixe de Basilic, Tulipes, Giroflés, Romarin, Arum et autres
21: Fleurs de carottes, Roses, Chardon-Marie, Gypsophile
7: Fleurs d’Hydrangés mauves piquées sur mousse   8: Hydrangés bleus et roses blanches 
1-Bouquets simples
26 Hydrangés bleutés et roses blanches   15: Bouquet de succulentes   23: Gypsophile                         1 : Montage maison d’une guirlandes de fausses marguerites (Dollarama) sur fil de nylon                 1 bis: Orchidées roses et ray grass 

liens articles suite Partie 2  Partie 3

Être aimé de Victor Hugo

Écoute-moi. Voici la chose nécessaire :
Être aimé. Hors de là rien n’existe, entends-tu ?
Être aimé, c’est l’honneur, le devoir, la vertu,
C’est Dieu, c’est le démon, c’est tout. J’aime, et l’on m’aime.
Cela dit, tout est dit. Pour que je sois moi-même,
Fier, content, respirant l’air libre à pleins poumons,
Il faut que j’aie une ombre et qu’elle dise : Aimons !
Il faut que de mon âme une autre âme se double,
Il faut que, si je suis absent, quelqu’un se trouble,
Et, me cherchant des yeux, murmure : Où donc est-il ?
Si personne ne dit cela, je sens l’exil,
L’anathème et l’hiver sur moi, je suis terrible,
Je suis maudit. Le grain que rejette le crible,
C’est l’homme sans foyer, sans but, épars au vent.
Ah ! celui qui n’est pas aimé, n’est pas vivant.
Quoi, nul ne vous choisit ! Quoi, rien ne vous préfère !
A quoi bon l’univers ? l’âme qu’on a, qu’en faire ?
Que faire d’un regard dont personne ne veut ?
La vie attend l’amour, le fil cherche le noeud.
Flotter au hasard ? Non ! Le frisson vous pénètre ;
L’avenir s’ouvre ainsi qu’une pâle fenêtre ;
Où mettra-t-on sa vie et son rêve ? On se croit
Orphelin ; l’azur semble ironique, on a froid ;
Quoi ! ne plaire à personne au monde ! rien n’apaise
Cette honte sinistre ; on languit, l’heure pèse,
Demain, qu’on sent venir triste, attriste aujourd’hui,
Que faire ? où fuir ? On est seul dans l’immense ennui.
Une maîtresse, c’est quelqu’un dont on est maître ;
Ayons cela. Soyons aimé, non par un être
Grand et puissant, déesse ou dieu. Ceci n’est pas
La question. Aimons ! Cela suffit. Mes pas
Cessent d’être perdus si quelqu’un les regarde.
Ah ! vil monde, passants vagues, foule hagarde,
Sombre table de jeu, caverne sans rayons !
Qu’est-ce que je viens faire à ce tripot, voyons ?
J’y bâille. Si de moi personne ne s’occupe,
Le sort est un escroc, et je suis une dupe.
J’aspire à me brûler la cervelle. Ah ! quel deuil !
Quoi rien ! pas un soupir pour vous, pas un coup d’oeil !
Que le fuseau des jours lentement se dévide !
Hélas ! comme le coeur est lourd quand il est vide !
Comment porter ce poids énorme, le néant ?
L’existence est un trou de ténèbres, béant ;
Vous vous sentez tomber dans ce gouffre. Ah ! quand Dante
Livre à l’affreuse bise implacable et grondante
Françoise échevelée, un baiser éternel
La console, et l’enfer alors devient le ciel.
Mais quoi ! je vais, je viens, j’entre, je sors, je passe,
Je meurs, sans faire rien remuer dans l’espace !
N’avoir pas un atome à soi dans l’infini !
Qu’est-ce donc que j’ai fait ? De quoi suis-je puni ?
Je ris, nul ne sourit ; je souffre, nul ne pleure.
Cette chauve-souris de son aile m’effleure,
L’indifférence, blême habitante du soir.
Être aimé ! sous ce ciel bleu – moins souvent que noir –
Je ne sais que cela qui vaille un peu la peine
De mêler son visage à la laideur humaine,
Et de vivre. Ah ! pour ceux dont le coeur bat, pour ceux
Qui sentent un regard quelconque aller vers eux,
Pour ceux-là seulement, Dieu vit, et le jour brille !
Qu’on soit aimé d’un gueux, d’un voleur, d’une fille,
D’un forçat jaune et vert sur l’épaule imprimé,
Qu’on soit aimé d’un chien, pourvu qu’on soit aimé !

14 mars 1874 Victor Hugo